Journée d’étude: The Last of the Mohicans, A Narrative of 1757 in Context

mohican1

The Last of the Mohicans, A Narrative of 1757 in Context
One-Day “Agrégation” Symposium
Friday, December 11, 2015
Université Paris Diderot
Room 255 bâtiment Olympe de Gouges

Morning Session – Chair: Allan Potofsky (Paris Diderot, Larca)
9:30 am: Opening Remarks (Cécile Roudeau, Paris Diderot, Larca)

9:45 am: Marie-Jeanne Rossignol & Augustin Habran (Paris Diderot, Larca) – The Inevitable Fate of All These People”: Indian Policy and the National Imagination (1776-1830) Continue reading

Marchands, exilés, missionnaires & diplomates: Les Français et les États-Unis, 1789-1815 (13/11/2015)

villerbuNov2015Marchands, exilés, missionnaires & diplomates :
Les Français et les États-Unis, 1789-1815
Journée d’études Vendredi 13 novembre 2015, 10h30-16h30
CRHIA, Université de La Rochelle FLASH, Parvis Fernand Braudel, salle L3

Session 1. Présidence Jean-Sébastien Noël
10h30 Tangi Villerbu (Université de La Rochelle) Introduction : quels concepts et quelle écriture pour l’histoire des ‘Français et des États-Unis, 1789-1815’
11h00 Eric Schnakenbourg (Université de Nantes) L’émergence d’un Atlantique diplomatique ? Une interprétation des relations franco-américaines pendant la Quasi Guerre.
11h30 Gérald Sim (Université de Nantes) L’expérience étatsunienne dans le parcours des diplomates français de la Restauration au Second Empire.
12h00 Débat

12h30 Déjeuner Continue reading

Appel à candidatures : contrat postdoctoral projet “Écrire l’histoire depuis les marges”

OFFRE D’EMPLOI / APPEL A CANDIDATURES

Post-doctorant Projet EHDLM  (« Ecrire l’histoire depuis les marges : le cas des Africains Américains et le devenir de l’histoire »), Sorbonne Paris Cité

 

Offre d’emploi en CDD 11 mois, début du contrat 1er octobre 2015.

Post-doctorant à plein-temps chargé de la coordination du projet

Rémunération: 2395€ (salaire brut) par mois

Basé au laboratoire Pléiade, Université Paris 13, Villetaneuse.

  Continue reading

colloque 18-19 juin 2015: La marge et les historiens : de l’Amérique du Nord aux anciens empires / Historians and the Margins: from North America to Former Empires

La marge et les historiens : de l’Amérique du Nord aux anciens empires 

Historians and the Margins: from North America to Former Empires

 

affiche_colloque_margeHistoriensUniversité Paris 13 – 18-19 juin 2015/University Paris 13 – June 18-19, 2015

 

Institut Galilée, amphithéâtre Darwin

 

As part of the project “Writing History from the Margins”/Dans le cadre du projet « Écrire l’histoire depuis les marges » – EHDLM, Sorbonne Paris Cité : http://hdlm.hypotheses.org/

 

Thursday 18 June 2015 – Jeudi 18 juin 2015

Morning session/Matinée

9:00       Registration and welcome coffee/Accueil et café

9:30       Opening address/Discours de bienvenue : Michel Molin (directeur de l’UFR LLSHS, Université Paris 13), Françoise Palleau-Papin (directrice adjointe de Pléiade, EA 7338, Université Paris 13) Continue reading

3ème journée humanités numériques (vendredi 10 avril 2015)

Projets d’Histoire Numérique

3ème Journée d’étude autour des Humanités Numériques

programme_v2

Avec le soutien de « Transferts critiques » EA 1569 (Université Paris 8), du Dypac (UVSQ), du LARCA, UMR 8225 (Paris Diderot) et du REDEHJA

Organisation : Claire Bourhis-Mariotti (Université Paris 8), Clémence Folléa (Université Paris Diderot), & Lauric Henneton (UVSQ).

Contact cbourhis-mariotti@univ-paris8.fr

Vendredi 10 avril 2015, 9h-12h30, Université Paris Diderot

Grands Moulins de Paris, salle Pierre Albouy, 685C

Accès par le 10 esplanade Pierre Vidal-Naquet (75013 Paris)

6ème étage, escalier C

 

9h – Accueil & café

 

9h15-09h30 – Introduction de la journée, par Mélanie Torrent (Université Paris Diderot)

 

Présidence de séance & modération: Yves Abrioux (Université Paris 8)

 

09h30: Alyssa Reichardt (Yale University)

“Mapping Sovereignty in Early America: Deconstructing the Imperial Map and Reconstructing Indigenous Space with GIS” 

 

10h20: Joanne van der Woude & Mark Thompson (Université de Groningen)

“Amerigo: Atlantic History meets Dutch Heritage through Digital Humanities”

 

11h10 pause café

 

11h30: Table ronde : « The Uses and Impact of Digital Humanities: Visualization, Heritage, Outreach »

Modération: Lauric Henneton (UVSQ) et Claire Bourhis-Mariotti (Paris 8).

Intervenants : Yves Abrioux (Paris 8), Suzanne Dumouchel (Institut historique allemand de Paris), Alyssa Reichardt (Yale University), Mark Thompson (Université de Groningen), Joanne Van der Woude (Université de Groningen). 

Programme – La géopolitique religieuse dans le monde moderne (1500-1800)

spigeoposterLa géopolitique religieuse dans le monde moderne
(1500-1800)

The Spiritual Geopolitics of the Early Modern World
(1500-1800)

Château de Vincennes, France

Colloque organisé par et avec le soutien du Service historique de la Défense (SHD), de la Division de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives (DMPA) du Ministère de la Défense, du Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique (CRHIA, Nantes), du Labex EHNE, du Réseau pour de Développement européen de l’histoire de la jeune Amérique (REDEHJA) et de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en Yvelines.

ICI/HERE: Textes des communications – Precirculated papers (participants only)

IMPORTANT: Pour des raisons de sécurité, merci de vous munir d’un document d’identité. L’entrée se fera par la Tour des Salves et non l’entrée principale. Voir le plan en bas de ce billet.

Vendredi 13 mars / Friday 13 March 2015

9h20 Accueil et ouverture du colloque / Welcome and opening of the conference
Général VINCENT LEROI, Chef du Service historique de la Défense

9h45 – Géopolitique religieuse en Nouvelle France / Spiritual Geopolitics in New France
Chair/président : LAURENT VEYSSIERE (DMPA, Ministère de la Défense, France)
– LESLIE CHOQUETTE (Assumption College, Etats-Unis), La géopolitique religieuse en Nouvelle-France, des vaines tentatives à la Conquête (1541-1760).
– MAIRI COWAN (Toronto, Canada), Les démons aux frontières du catholicisme en Nouvelle-France au XVIIe siècle.
– YANN LIGNEREUX (Nantes, France), Gannentaha, une mission périlleuse ou le péril colonial jésuite dans la France de Louis XIV (1655-1665).
– HELEN DEWAR (Toronto, Canada), A Crisis of Sovereignty? Subjecthood and the Changing Role of Missionaries in French Atlantic Colonial Projects.
– GAYLE BRUNELLE (California State University, Fullerton, Etats-Unis), Ambassadors and Administrators: The Role of Clerics in Early French Colonies in Guiana.

12h30 Déjeuner / lunch

14h30 – Millénarisme et Géopolitique / Millenialism and Geopolitics
Chair/président : DAVID L. SMITH (Selwyn College, Cambridge, U.K.)
– LIONEL LABORIE (University of London), Politics of the Latter Days in Early Eighteenth-Century Europe.
– JESSICA VANCE ROITMAN (Univ. Leiden, Pays-Bas), Economics, Empire, Eschatology: The Spiritual Geo-politics of Jewish Settlement in the Americas, 1650-1670.
– CSABA LEVAI (Univ. Debrecen, Hongrie), The Possibility of the Extension and Relocation of the Sacred Space: Millennial History in 16-17th Century England, New England and Hungary.

Pause café / coffee break

16h15 – La Guerre de trente ans / The Thirty Years War
Chair/président : SUSANNE LACHENICHT (Universität Bayreuth, Allemagne)
– LENA OETZEL (Salzbourg, Autriche, et Bonn, Allemagne), Talking about Religion – Talking Religiously. Maximilian of Trauttmansdorff’s Use of Religious Language at the Peace Congress of Westphalia.
– CAMILLE DESENCLOS (Université de Haute-Alsace, France), Politique catholique ou politique pragmatique? La politique étrangère de la France au début de la guerre de Trente Ans.
– JULIEN REGIBEAU (Université de Liège, Belgique), Étude d’une stratégie diplomatique : l’internonce Antonio Bichi et l’absolution de Charles IV de Lorraine (1645).

Samedi 14 mars / Saturday 14 March 2015

10h00 – Géopolitique des ordres catholiques / Geopolitics of the Catholic Orders

Chair/président : YANN LIGNEREUX (Université de Nantes)
– JOSÉ MIGUEL ESCRIBANO PÁEZ, Negotiate with the Infidel. Imperial expansion and informal diplomacy in the Maghreb (1492-1511).
– TOBIAS WINNERLING (Düsseldorf, Allemagne), A Kingdom of Heaven. The Spiritual Empire of the Society of Jesus.
– STEFAN HALIKOWSKI-SMITH (Swansea, Royaume-Uni), ‘The establishment of the Christian religion absolutely depends on the benefits from the Royal Company’s commerce’. The priest-diplomat Guy Tachard S.J.’s third and fourth voyages to the Indies.
– HELENE VU THANH (Univ. Bretagne Sud, France), Le rôle des franciscains dans l’établissement des relations diplomatiques entre les Philippines et le Japon: une géopolitique religieuse à l’échelle du Pacifique ? (XVIe-XVIIe siècles).

12h30 – Déjeuner / lunch

14h30 – L’Atlantique protestant / The Protestant Atlantic
Chair/président : LAURIC HENNETON (Université de Versailles Saint-Quentin)
– DAVID L. SMITH (Selwyn College, Cambridge University), The Western Design and the spiritual geopolitics of Cromwellian foreign policy.
– KATE CARTE ENGEL (Southern Methodist University), Social Networks of International Protestantism.
– DANIEL H. ROBINSON (Cambridge University), American Political Culture and the Limits of Spiritual Geopolitics, c.1739 – 1763.
– JAMES WILLIAMS (National Churchill Museum, Westminster College, Fulton, Missouri, Etats-Unis), The Spiritual Geopolitics of Dutch Colonization: Using Religion for Strategic Advantage.
– ANNE-CLAIRE FAUCQUEZ (Univ. Paris-II Assas), Anglicisation et anglicanisation de la colonie de New York au tournant du XVIIIe siècle.

17h00 – Conclusion, fin du colloque.

 

Comité scientifique / Scientific committee:
Lauric Henneton (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines),
Susanne Lachenicht (Université de Bayreuth, Allemagne),
Yann Lignereux (Université de Nantes, CRHIA, France)
Owen Stanwood (Boston College, Etats-Unis)
Laurent Veyssière (DMPA, Ministère de la Défense, France)
André Rakoto (Service Historique de la Défense, France)

Acces-SHD

CFP: “The Cultures and Politics of Leisure in the British Isles & the United States”

(la version française se trouve à la suite de la version anglaise)

Call for Papers: 

“The Cultures and Politics of Leisure in the British Isles & the United States”

An International Symposium Organized by the Research Group Histoire et Dynamique des Espaces Anglophones: Du Réel au Virtuel (HDEA), Université Paris-Sorbonne 

Université Paris-Sorbonne, Paris, France

November 6-7, 2015

Leisure is a central rather than a peripheral feature of culture. Indeed, the divide between leisure and “productive work”—to which it is traditionally opposed—has never been an impassable wall, but rather a porous boundary involving dynamics of control, negotiation, and hybridization. Far from a mere holiday or retreat from society, leisure represents a specific domain of activities in which core social and cultural values and structures are expressed, reified, transmitted, learned, manipulated, and resisted. Cultural historian Johan Huizinga found play to be “productive of a culture,” sociologist Erving Goffman viewed games as “world-building activities,” psychoanalyst Donald Winnicott referred to play as the very locus of the “cultural experience,” and anthropologist Clifford Geertz borrowed Jeremy Bentham’s concept of “deep play” to convey the high stakes that certain leisure activities can hold for their participants.

This international symposium seeks to draw inspiration from such ideas in order to develop a multidisciplinary and transnational reflection on the role that leisure, in its myriad rituals and forms, has played in the British Isles, the Commonwealth, and the United States. We endeavor to place leisure at the center of broader discussions about nation, empire, class, gender, sexuality, religion, race, and ethnicity. We are particularly interested in proposals that explore how leisure practices and their representations within visual culture have been essential to “the invention of tradition(s)” (Hobsbawm and Ranger), the formation of “imagined communities” (Anderson), the “performance” of gender (Butler), the shaping of “spiritual practice(s)” (Blackshaw), the “making” of classes (Thompson) and “social distinction(s)” (Bourdieu), as well as those focusing on how communities and individuals have subverted and negotiated the dominant cultural meanings, identities, and hierarchies inscribed within popular leisure forms. We also invite state-centered approaches that explore how the politics and policies of leisure have shaped metropolitan spaces and lifestyles, as well as serving to regulate the labor productivity, “biopower” (Foucault), and moral codes of the nation. Moreover, we encourage projects that take transnational and/or comparative approaches, as well as those that seek to situate the study of leisure within the histories of empire and capitalism to examine how leisure practices have been transferred and appropriated throughout the world (colonies, Commonwealth, and elsewhere), at times serving as instruments of cultural, political, and economic domination and at others as tools of struggle and emancipation. We welcome contributions spanning the whole historical continuum, from Middle Age festivals and fairs to Digital Age social media activities and on-line games.

Presentations should be in English or French, and should not exceed twenty minutes. Abstracts must not exceed 400 words and must be submitted in English or in French by email (in .doc or .pdf format only please) to leisure@listes.paris-sorbonne.fr by Friday, May 1, 2015. For further information, please contact: Nathalie Caron (nathalie.caron@paris-sorbonne.fr), Andrew Diamond (andrew.diamond@paris-sorbonne.fr), or Thibaut Clément (thibaut.clement@paris-sorbonne.fr).

For additional information on HDEA, see: http://www.paris-sorbonne.fr/la-recherche/les-unites-de-recherche/civilisations-cultures/histoire-et-dynamique-des-espaces/presentation-4640/

 

Appel à communications:

« Cultures et politiques du loisir dans les Iles Britanniques et aux Etats-Unis » 

Colloque international organisé par l’unité de recherche Histoire et Dynamique des Espaces Anglophones: Du Réel au Virtuel (HDEA), Université Paris-Sorbonne

Université Paris-Sorbonne, Paris, France

6 et 7 novembre 2015

Le loisir est un aspect central plutôt que périphérique de la culture. Loin de s’opposer, le « loisir » et ce que la tradition désigne comme son antonyme, à savoir le « travail productif », s’articulent étroitement, selon des dynamiques de contrôle, de négociation et d’hybridation. Le loisir n’est pas un temps « mort » soustrait à la société ; il constitue au contraire un domaine d’activités spécifique où les valeurs fondamentales propres à une culture et à une société données se voient exprimées, réifiées, transmises, apprises, manipulées ou même rejetées. C’est ainsi que l’historien de la culture Johan Huizinga décrit le jeu comme « constitutif de la culture », là où le sociologue Goffman parle, lui, d’ « activité de construction du monde » ; le psychanalyste Donald Winnicott, pour sa part, fait du jeu le lieu même de l’ « expérience culturelle », tandis que l’anthropologue Clifford Geertz emprunte à Jeremy Bentham son concept de « jeu profond » pour rendre compte des enjeux importants que certaines activités de loisir revêtent aux yeux de leurs participants.

Ce colloque international se propose de puiser dans ces courants de pensées pour enrichir une réflexion interdisciplinaire et transnationale sur le rôle que le loisir, au travers de ses formes et de ses rituels innombrables, a pu jouer dans les îles Britanniques, dans les Commonwealth, aux États-Unis, cela sur le temps long. Nous tenons notamment à replacer le loisir (et sa représentation au sein de la culture visuelle) au cœur de discussions plus larges sur les notions d’empire, de nation, de classe, de genre, de sexualité, de religion, de race et d’appartenance ethnique. Nous nous intéresserons ainsi de près aux propositions qui interrogeront la façon dont les pratiques de loisir ont pu permettre « l’invention de la (ou des) tradition(s) » (Hobsbawm et Ranger), la création de « communautés imaginaires » (Anderson), les « performances de genre » (Butler), « l’élaboration de pratiques spirituelles »  (Blackshaw), ou encore la « formation » des classes sociales (Thompson) et des « distinctions sociales » (Bourdieu) ; de la même manière, nous intéressent les propositions qui se pencheront sur la façon dont individus et communautés ont pu subvertir ou négocier les valeurs, identités et hiérarchies dominantes véhiculées dans les formes de loisirs populaires. Nous encourageons par ailleurs les propositions questionnant le rôle de l’Etat et la manière dont les politiques du loisir ont façonné les espaces et les styles de vie métropolitains ou permis d’accroître le contrôle sur la productivité au travail, le « biopouvoir » (Foucault), ainsi que les codes moraux de la nation. Nous encourageons également les approches transnationales ou comparatives qui, en situant le loisir au sein de l’histoire mondiale de l’empire ou du capitalisme, mettent en évidence les effets de transferts et d’appropriation des pratiques de loisirs dans le monde (colonies, Commonwealth, et ailleurs) – faisant de ces derniers l’instrument tantôt de la domination culturelle, politique, et économique, tantôt de la contestation et de l’émancipation. Nous accueillerons des propositions couvrant le champ entier de l’histoire, depuis les  foires et les tournois médiévaux jusqu’aux médias sociaux et aux jeux en ligne de l’ère numérique.

Les présentations, d’une durée de vingt minutes maximum, se feront en français et en anglais. Les propositions, limitées à 400 mots maximum, seront soumises en français ou en anglais par email (uniquement au format .doc ou .pdf) à l’adresse leisure@listes.paris-sorbonne.fr d’ici au vendredi 1er mai 2015. Pour tout renseignement complémentaire, merci de contacter : Nathalie Caron (nathalie.caron @paris-sorbonne.fr), Andrew Diamond (andrew.diamond@paris-sorbonne.fr) ou Thibaut Clément (thibaut.clement@paris-sorbonne.fr).

 Pour plus d’informations sur  HDEA, voir : http://www.paris-sorbonne.fr/la-recherche/les-unites-de-recherche/civilisations-cultures/histoire-et-dynamique-des-espaces/presentation-4640/

Journée annuelle du REDEHJA (30 janvier 2015)

Journée annuelle du REDEHJA

vendredi 30 janvier 2015

Lieu : The University of Chicago – Center in Paris, 6 rue Thomas Mann
75013 Paris

Avec le soutien de : LARCA UMR 8225 (Université Paris Diderot), the University of Chicago, REDEHJA

Mesdames, Messieurs, chères et chers collègues,

J’ai l’honneur de vous convier à la première journée annuelle du REDEHJA, un rendez-vous voulu convivial, que nous souhaitons pérenniser, et dont le but est de réunir de façon régulière les membres du REDEHJA, ainsi que toutes les personnes s’intéressant aux études américaines – enseignants, chercheurs, étudiants… – autour d’un thème de recherche fédérateur.

Ainsi, si la première partie de cette journée sera consacrée à la tenue de notre Assemblée Générale annuelle (une bonne occasion pour chacun, membre ou non, de découvrir ou redécouvrir notre fonctionnement), la seconde partie de la journée, pensée comme un séminaire de recherche, aura pour thème New Perspectives on Atlantic and Early American History.

Je vous prie donc de bien vouloir trouver ci-après en fichier PDF le programme de cette journée.

Invitation _ journée REDEHJA _2015

Espérant vous y retrouver nombreux!

Allan Potofsky,

Président du REDEHJA

Program: International Conference “From Exhibitions to World’s Fairs. The Americas and the Invention of the Global Event” (Oct. 23-24, 2014, Milan, Italy)

Please find below (PDF document to be downloaded) the program of the  International Conference “From Exhibitions to World’s Fairs. The Americas and the Invention of the Global Event”, which will take place on October 23-24, 2014 in Milan, Italy.

PROGRAMMA EXPO

Allan Potofsky, the President of the REDEHJA, will chair the first session.